La fin conjurante, expliquée | Qu’arrive-t-il à Carolyn? Qu’est-ce que Music Box?

Réalisé par James Wan («Saw», «Insidious», «Aquaman»), «The Conjuring» est un film d’horreur surnaturel basé sur les exploits des enquêteurs paranormaux réels Edward et Lorraine Warren. Comparé à «The Exorcist», le film est une incarnation dans le genre de l’horreur. La peur atmosphérique du film et les entités démoniaques ne sont pas pour les timides, car il contient des moments véritablement effrayants.

La direction adepte de Wan et le scénario engageant évoquent une hantise qui peut facilement se traduire par des cauchemars. Tissant de multiples éléments dans son récit, «The Conjuring» met en place un récit cinématographique des enquêteurs paranormaux se plongeant également dans des aspects de la voyance. Le film a engendré sa propre franchise à succès, traversant différentes chronologies de l’histoire. Cela dit, les hantises nous ont intrigués et nous avons décidé de regarder à travers ses détails. SPOILERS À L’AVANCE.

Synopsis de l’intrigue de conjuration

En 1971, la famille Perron emménage dans une maison à Harrisville, Rhode Island. La famille se compose de Roger et Carolyn Perron et de leurs cinq enfants – Andrea, Nancy, Christine, Cindy et April. Leur chien Sadie refuse d’entrer dans la maison, ce qui est un pressentiment inquiétant en soi. Dans les premiers jours, des événements surnaturels se produisent dans la maison. L’horloge s’arrête exactement à 3h07 du matin, Sadie revient morte et Christine rencontre un mauvais esprit. Le plus jeune, April, se lie d’amitié avec un esprit qui se manifeste à travers une boîte à musique.

Carolyn enquête sur un son dissonant dans la maison et, ce faisant, se retrouve piégée dans le sous-sol. D’un autre côté, Andrea et Cindy sont tourmentées par une entité surnaturelle qu’ils pensent être l’esprit que Christine avait rencontré. Ces terribles événements ont des conséquences néfastes sur la famille. Ils décident de faire appel aux enquêteurs paranormaux Ed et Lorraine Warren pour trouver la cause et éventuellement se soulager du tourment.

Les Warrens viennent de sortir d’une enquête sur une poupée démoniaque appelée Annabelle. Lors d’une enquête initiale, les Warrens découvrent que la maison de la famille Perron abrite une entité surnaturelle malveillante et qu’un exorcisme pourrait être une mesure de secours possible. Pour mener un exorcisme, ils doivent rassembler des preuves et les envoyer au Vatican, qui, à son tour, sanctionnera l’exorcisme.

Ed et Lorraine découvrent qu’en 1863, la maison était la résidence de Bathsheba Sherman. C’était une femme qui avait apparemment assassiné son enfant d’une semaine dans un rituel satanique. Elle a été accusée de sorcellerie et s’est suicidée en se pendant à un arbre dans l’enceinte de la maison. Ils rencontrent également plusieurs rapports indiquant de nombreux suicides et décès dans la propriété où la maison est construite.

Les Warrens enrôlent leur assistant, Drew Thomas, pour les aider à recueillir des preuves de présence démoniaque. Pendant ce temps, Carolyn est possédée par l’esprit de Bathsheba, ce qui déclenche une série d’événements hostiles qui affligent la famille. Les Warrens montrent leurs preuves au père Gordon, qui leur dit qu’ils doivent attendre l’exorcisme jusqu’à ce qu’une déclaration officielle arrive du Vatican.

Les événements dans la maison deviennent dangereux à chaque instant qui passe, mettant en danger la vie des membres de la famille. Sentant que Carolyn pourrait sacrifier une de ses filles, Ed décide de lancer l’exorcisme avant qu’il ne soit trop tard. Le dernier acte comprend des moments horribles qui ébranlent la foi de la famille. En fin de compte, les Warrens sont capables de sauver les Perron après un événement morbide et presque fatal.

La fin conjurante: l’exorcisme est-il réussi?

L’esprit de Bathsheba est une entité malveillante qui ne veut pas que sa maison soit occupée par qui que ce soit. Il possède Carolyn et la force à sacrifier ses enfants, ce qui détruira la famille. La présence de l’esprit est forte, ce qui ressort de son contrôle sur Carolyn et du mépris total pour la Sainte Croix placée dans la maison. En fin de compte, lorsque Carolyn tente de poignarder Christine, elle est retenue sur une chaise par Drew et Roger.

Ed ne veut plus attendre l’ordre du Vatican et procède à l’exorcisme. Carolyn surmonte les contraintes et se libère. Elle en déduit le sort d’Avril et se précipite pour la tuer. Lorraine distrait Carolyn en lui rappelant un agréable souvenir de sa famille. Ed a le temps de terminer l’exorcisme et repousse l’esprit de Bathsheba.

Qu’arrive-t-il à Carolyn?

L’inexpérience d’Ed avec les exorcismes se révèle lorsqu’il est incapable d’achever le processus d’un seul coup. De plus, l’esprit de Bathsheba est une entité puissante car il hante les bâtiments de la maison depuis plus d’un siècle. Il attaque également la fille d’Ed et Lorraine en accédant à la poupée Annabelle. Ce fait montre clairement que le domaine de l’esprit ne se limite pas à la propriété du Rhode Island, car il peut se manifester à différents endroits en s’accrochant aux gens.

Cependant, l’esprit est finalement purgé du corps de Carolyn alors que le lien fort de cette dernière avec ses enfants surmonte la possession. Lorraine peut identifier cet aspect en observant les photographies de la famille Perron et même en faisant des remarques sur la force de leurs liens filiaux. Lorraine puise dans cet aspect et persuade Carolyn de se souvenir des moments heureux. En substance, l’amour d’une mère surmonte la haine de l’esprit vil. Enfin, Carolyn est capable de retrouver sa famille avec l’aide des Warrens.

Que signifie la boîte à musique?

Ed et Lorraine Warren sont en possession de nombreux artefacts qu’ils ont recueillis lors de leurs enquêtes antérieures. Le film commence par l’histoire de la poupée Annabelle et comment elle hante les personnes qui la possèdent. La poupée est ensuite vue dans le musée des objets hantés de Warren, un lieu béni par un prêtre une fois par mois. Ed Warren explique que les artefacts sont des objets inanimés qui deviennent un conduit pour l’esprit d’interagir avec le monde humain. Leur destruction ne signifie pas nécessairement que l’esprit qui y réside sera également effacé. Par conséquent, Ed les garde dans sa maison, qui agit comme un confinement pour l’esprit habitant.

Dans le cas de la famille Perron, de nombreux autres esprits résident également dans leur maison. Lorraine vérifie en fait la vérité sur Bathsheba lorsqu’elle rencontre l’esprit d’une femme qui a apparemment tué son enfant et s’est pendue. L’esprit proclame alors: «Elle m’a incité à le faire.» Cela indique que les anciens habitants de la propriété ont également été confrontés à la même hantise que la famille Perron.

Aujourd’hui, April rencontre la boîte à musique, un jouet déjà présent dans la maison. Elle est capable de visualiser son «ami» dans le miroir de la boîte, ce qui montre que cela pourrait être un conduit pour les esprits présents. Au fur et à mesure que le récit avance, il devient clair que la maison a un sombre passé. Cette réalisation passe par la boîte à musique: un conduit permettant aux entités paranormales de converser avec les Perron. De plus, Lorraine voit l’esprit de la femme affligé par la malédiction de Bathsheba à travers le miroir de la boîte à musique.

On peut supposer que le miroir reflète le passé, qui peut être ressenti dans un moment de clairvoyance. En fin de compte, la boîte à musique est conservée dans le musée de Warrens, et elle s’ouvre inexplicablement. Cela indique deux choses: la boîte à musique est un piégeage pour les esprits dans la maison de la famille Perron, et elle établit la théorie d’Ed selon laquelle les esprits peuvent être contenus mais pas annulés.

Qu’a vu Lorraine Warren pendant l’exorcisme du fermier?

Dans l’une des scènes d’introduction, nous voyons les Warrens donner une conférence sur la démonologie dans un collège dans un auditorium. Ils jouent une vidéo montrant l’exorcisme d’un fermier possédé par une entité démoniaque. Plus tard, nous apprenons que l’exorcisme a eu un impact négatif sur Lorraine car elle a été affligée par de terribles visions et s’est isolée pendant plusieurs jours. Ce fait indique la vulnérabilité de la Lorraine, qui peut être perçue comme un risque professionnel. La clairvoyance de Lorraine est un cadeau qui joue parfois comme une malédiction qui la trouble profondément.

Elle a probablement des visions dangereuses de la mort d’Ed lors de l’exorcisme fatidique du fermier qui affecte son esprit. Même si elle essaie d’utiliser ses visions au profit des autres, de graves dommages collatéraux affectent sa famille. Nous pouvons conclure que la hantise de la famille Perron est un cas dangereux car elle oblige Ed à mener un exorcisme. En donnant la conférence, Ed mentionne catégoriquement qu’il n’est pas autorisé à mener un exorcisme. Bien qu’ils soient l’un des meilleurs fantômes, les Warrens doivent faire face à des difficultés et franchir certaines limites tout en sauvant la vie d’autres personnes.

Lire la suite: La conjuration est-elle basée sur une histoire vraie?